Archives de la catégorie 'Tokyo Game Show & co'

Tougeki Super Battle Opera 2008

Jeudi 19 Mars 2009

/!\ Alerte Geek /!\

Si les termes “Street-Fighter”, “Hokuto no ken”, “KOF”, “petite virgule avant” ou encore “dragon punch” ne vous évoquent rien ou pas grand chose, vous risquez de vous ennuyez ferme et ne pas comprendre de quoi va parler le post d’aujourd’hui… sur une échelle de geekitude allant de 0 à 100, il doit se situer aux alentours de 120 ^^ Dans ce cas sautez directement au post suivant, un peu plus bas ;) .

A contrario, à l’attention des joueurs d’élite, le but de ce post n’est pas un débriefing complet et neutre de la compétition, mais a pour but de retranscrire et tenter de faire passer (à l’attention de ceux qui n’ont jamais eu la chance d’assister à l’événement) les émotions et l’excitation que l’on ressent quand on y est.

tougekikippu.jpg

Bon, nous pouvons commencer… “nous” signifiant aujourd’hui moi (dTb) et l’ami Rinrin (flickr, récit de son voyage au Japon) qui écrira en rouge, car ayant peur de me planter (et accessoirement de me sentir l’unique risée des lecteurs lorsqu’ils entendront les hurlements poussés sur certaines vidéos… des hurlements ??? quels hurlements ?? :D ) je lui ai demandé que nous le travaillions ensemble, car nous étions deux à vivre les même émotions et la tâche de retranscription de celles-ci étant hardue, 4 mains et 2 mémoires ne seront pas de trop.

Ce post aura donc attendu dans les cartons 8 mois avant d’être attaqué… car réussir à retranscrire l’ambiance et faire passer les émotions que l’on ressent au cours d’un Tougeki sont du domaine du surhumain… mais comme ce blog se devait de parler au moins une fois de cet événement incontournable pour tout amateur de jeux de baston (dont nous faisons partie) et même de jeux vidéos tout court, nous allons essayer de le faire le mieux possible :) .

DSCN5066.jpg

Le Super Battle Opera (ou Arcadia Cup Tournament) peut être considéré comme LE championnat mondial des jeux de combat. Quelques uns de ces jeux peuvent deci delà (et par intermittence) bénéficier de leurs propres championnats mondiaux (par le biais du World Cyber Game par exemple) mais le SBO est le seul rendez-vous annuel mondial de ce genre vidéo-ludique. Les phases éliminatoires se déroulent sur plusieurs mois dans les salles d’arcade de l’archipel et le “Tougeki” (prononcer Tōgeki) est le nom donné à cet événement final, point d’orgue de la compétition et a lieu à Tokyo.

Pour les accros de géographie, je précise que le Tougeki se déroule chaque année sur la presqu’île artificielle d’Odaïba, dans une salle qui s’appelle le Differ Ariake et qui abrite le reste du temps en son sein… des combats de catch :D .

Y participent donc majoritairement:
- des joueurs japonais, champions incontestés de la catégorie (le Japon étant le pays ayant créé le genre avec Street Fighter 2 (omission délibérée d’IK+ et autres Street 1) et où l’on peut parfois compter une dizaine de salles d’arcade (de 3 ou 4 étages) dans une même rue)
- mais également les meilleurs joueurs de pays étrangers lorsqu’ils ont pu se payer le voyage, comme des coréens (qui se défendent plus qu’honorablement), des américains ou encore des français (qui peinent tous deux à passer les premiers tours).

D’ailleurs, je ne crois pas me souvenir d’un seul occidental encore en lice à ce stade de la compétition (les finales), tout juste d’un Coréen (qui avait l’air super sympa, d’ailleurs, avec son tee-shirt au motif “œuf de Yoshi”) venu disputer la finale de KOF si ma mémoire est bonne.

Pour parler brièvement du niveau de la compétition, effectivement, c’est LE championnat mondial des jeux de baston. Ce qui veut dire, bien évidemment, que le niveau des joueurs est très très bon et donc que les matches sont très techniques et disputés. Bien sûr, à ce niveau, les retournements de situation sont légion, assurant aux matches un suspens de haute volée, comme vous pourrez le constater sur certaines vidéos qui vont suivre.

A noter également que l’événement est organisé par le magazine japonais (de référence) dédié aux jeux d’arcades, “Arcadia” (Aloukadiya, en nippon dans le texte ^^).

DSCN5083.jpg

Nous y sommes allés la journée qui nous intéressait le plus… celle de Street Fighter (3 third strike) de King of Fighters et d’Hokuto no Ken !

S’il n’est pas besoin de présenter les 2 premiers, il est nécessaire de préciser que le 3ème est joué et populaire… à cause de ses défauts ! C’est à dire de bugs dans le système de jeu qui permettent de placer des enchaînements abusés et des combos dévastateurs qui n’étaient pas prévus par les développeurs, qui font que face à un joueur qui maîtrise son sujet, un seul coup encaissé signifie la mort sans rémission. La chaîne NoLife a réalisé un très bon reportage sur ce jeu (Superplay du 26/11/2007) qui avait permis au commun des mortels (comme nous) d’apprendre tout cela.

Ces nombreux bugs font que certains personnages sont incroyablement plus forts que d’autres (Toki par exemple, qui l’est à un point tel que certains appellent le jeu “Hokuto no Toki”)… et qu’il faut être un peu bizarre hardcore-geeko-gamer pour y jouer avec passion les centaines d’heures nécessaires pour le maîtriser (car oui, malgré tout, le jeu est incroyablement technique: les enchaînements demandent de connaître par coeur son perso ainsi que celui de son adversaire et nécessitent une synchronisation et un timing parfait).

En finale d’Hokuto no Ken, nous trouvâmes donc:
- Un joueur prétentieux, “m’as-tu-vu” et frimeur (dont le pseudo est… “le cochon rouge”… soit kurenai no buta, soit “Porco Rosso” en français pour ceux qui suivent ;) ). Il commencait ses matchs en frimant, les terminait en frimant, a refusé de serrer la main de l’un de ses adversaires… (qui ne semblait pas le désirer plus que ça non plus d’ailleurs). Enfin bon, s’il fallait lui mettre une note de charisme entre 0 et 10, il aurait -50.. De plus il joue avec LE perso le plus puissant du jeu (Toki) ce qui n’arrange rien.
- De l’autre côté, un joueur modeste, tranquille, paraissant gentil, ne jouant pas Toki (nous avions craint une finale Toki-Toki étant donné le nombre de joueurs l’utilisant)… au pseudo de K.I.

Je ne vous fais donc pas de dessin et pour deviner de qui on était partisan…

Voici donc cette finale en vidéo, et quelques points clés pour en rendre le visionnage un peu plus intéressant:
- “kurenai no buta” est en chemise blanche, à gauche sur scène mais à droite sur l’écran (Toki en bleu).
- remarquez comme il reste plus longtemps au micro.
- suite à l’incident de la poignée de main de son match précédent, il insiste lourdement sur celle ci en s’inclinant, ce qui n’est pas mal joué car l’allusion déclenche l’hilarité des spectateurs.
- enfin, il demande à la foule de l’encourager juste avant le début du match (mais de manière moins prononcée que ce qu’il avait pu faire lors de matchs précédents)

Ah oui, je me souviens qu’il était particulièrement lourd avec ses demandes d’encouragement….enfin, avec tout, d’ailleurs :) . Pour parler plus généralement des encouragements, on peut constater qu’effectivement, le Japon est bien le pays du jeu vidéo, tant l’ambiance est incroyable, les spectateurs passablement “enervés” et les applaudissements nourris !

… sur ce, on vous laisse profiter :D :

Passons maintenant à Street Fighter (3). Les matchs se déroulaient par équipes de 3 joueurs, le but étant d’éliminer les 3 joueurs adverses, et tant qu’un joueur gagne ses matchs il ne lâche pas la manette.

Toutefois, avant que la finale de Street Fighter III n’ait lieu, les fans de jeux de baston ont eu droit en avant-première à la présentation de deux jeux, l’un de l’équipe d’Arc System (Guilty Gear), l’autre de Capcom (pas la peine de présenter Capcom, hein…)… des bornes (une pour chaque jeu) étaient également disponibles dans le hall, mais vu la queue pour pouvoir poser ses papattes sur les manettes, nous n’avons, dTb et moi, pas eu l’occasion de tâter aux bêtes.

Pour cette compétition, nous avons rapidement eu une équipe “chouchoute” car particulièrement charismatique: composée d’un gars à dreadlocks (le seul et unique japonais que j’ai jamais vu avec cette coiffure, rien que pour ça l’équipe valait le coup d’être encouragée (et en plus à lunettes!)). Son pseudo était Inoue, et il jouait avec Makoto.

sf3_inoue.jpg

Ensuite nous trouvions un joueur (pseudo: Kuroda et personnage joué: Akuma) avec une coupe au bol qui me faisait fortement penser à celle d’un acteur japonais du nom de Kenichi Matsuyama qui jouait justement dans une comédie (DMC) cet été là), et au caractère apparemment plutôt placide, un comble pour un joueur de jeu de baston !

Oh la la, le teaser de “DMC”, quelle rigolade ! Et effectivement, je n’avais pas fait le rapprochement, mais il ressemble trop à Kenichi Matsuyama dans ce film.

sf3_kuroda.jpg

Enfin… le dernier joueur cassait la baraque car… il avait un doigt cassé ! Vous avouerez que ce n’est pas le top pour manipuler une manette !.. ou plutôt des boutons, car c’était sa main droite qui était bandée (platrée?). Tout au long des matchs jusqu’en finale (car oui… ils arrivèrent en finale) ses coéquipiers le ménagèrent en passant avant lui.. et comme ils firent d’excellents combats assurèrent grave, il n’eut pas à toucher de manette jusqu’à ce point… Son pseudo était MOV, et son personnage Chun-Li.

sf3_mov.jpg

Voici donc le roster, et donc maintenant… en piste !! Nos chouchous sont à GAUCHE sur scène et à l’écran. Vous aurez compris que l’on prie pour que MOV n’ait pas à jouer… “Coupe au bol” aka Kuroda/Akuma commence…

Pas grand-chose à ajouter, si ce n’est qu’effectivement, on avait grave accroché sur ces trois joueurs au look excellent, chacun dans son style… à noter que nous avons par la suite revu un de ces joueurs, mais chut, nous parlerons de ça plus tard ;)

Nous vous prions de bien vouloir excuser les insupportables hurlements hystériques de vos serviteurs sur ces 2 dernières vidéos… tant qu’à y être, autant y être à fond et être des acteurs de l’ambiance survoltée. Assister à match de foot OM/PSG ne me ferait ni chaud ni froid, m’en toucherait l’une sans m’en toucher l’autre… alors que pour ma part, j’ai beaucoup apprécié le PSG-OM récemment diffusé, mais trève de changement de sujet ;) Il est clair que sur les deux dernières vidéos nous étions, dTb et moi, assez “chauds”. Je dois dire que cette finale de Street Fighter III et son ambiance électrique et survoltée reste dans ma mémoire comme l’un des gros souvenirs de mon séjour !!! alors que des matchs de SF3… là ce n’est pas pareil… au moins j’en mesure -avec une certaine précision- la performance technique et psychologique… car oui, performance technique il y a: les possibilités de contre-attaque et de lancement de combos nécessitant souvent des timing à une frame près (sachant qu’il y a 24 frames par seconde, le calcul est vite fait (nécessite des timing d’une précision d’un 24ème de seconde pour ceux qui n’auraient pas suivi)) et psychologique: à ce niveau tout le monde connait les avantages et les faiblesses de tous les combattants: on sait que face à toute action A, il y a une réaction B imparable… et on sait que l’adversaire sait qu’on sait qu’il sait… etc… le but étant alors de faire croire à l’adversaire que l’on va jouer noir, pour en fait jouer blanc au dernier moment et le prendre par surprise… ce qu’on appelle (logiquement) du mind-game dans le “milieu”.

…”milieu” qui est constitué de gens qui se connaissent bien, ou tout du moins par l’intermédiaires de pseudos et de déclarations, de maîtres, de disciples, de respect et de fair-play, de dramas aussi… tout un univers qui vit et fourmille dans les nuits (ou les après midi) des sous-sols de petites salles d’arcade d’Ikebukuro, ou bien dans les étages de celles de Shinjuku et de bien d’autres villes du Japon, sur le net…

A noter que pour nous remettre de toutes ces émotions, nous nous sommes ensuite dirigés, dTb et moi, vers un italien de Daiba afin de nous sustenter tout en profitant d’une magnifique vue nocturrne sur la baie de Tokyo et le Rainbow Bridge. Mais ceci est une autre histoire…

Après la démentielle finale de Street Fighter III, en prenant le chemin du retour (du restaurant donc ;) ) nous sommes arrêtés par un membre du staff “Tougeki” qui, voyant deux occidentaux à cet événement, nous demande si nous sommes des joueurs. Nous répondons que oui (enfin, pas professionnels, mais que nous sommes effectivement des “gamers”). Du coup, nous nous voyons remettre chacun une invitation pour la “farewell party” du Tougeki qui doit se dérouler deux jours après.

…deux jours plus tard donc…:

Nous avons donc rendez-vous, dTb et moi, devant le bar “Sam & Dave” d’Akasaka où a lieu ladite party.

Une fois arrivés tous deux au lieu dit, nous entrons dans le bar qui a été spécialement aménagé pour l’occasion: plusieurs ensembles consoles/TV et une petite masse de jeux de baston sont disponibles pour que les invités puissent se mesurer au cours de joutes, dans une ambiance de franche camaraderie (et de bières ;) ; quelques vidéos sont sur youtube).

Nous faisons la connaissance d’autres joueurs, en majorité japonais et américains, ce qui donne lieu à des conversations très sympas.

A noter qu’au cours de la soirée, nous avons l’occasion de féliciter chaudement MOV, le joueur au doigt cassé, également présent à la soirée, pour sa prestation de grande classe lors de la finale de Street Fighter III..

Enfin bref, après quelques verres, quelques conversations animées et quelques raclées mémorables (sur Guilty Gear et Street Fighter III notamment), nous prenons le chemin du retour.

Tokyo Game Show 2008

Vendredi 21 Novembre 2008

Bon, je me décide enfin à vous présenter quelques clichés rapportés du dernier Tokyo Game Show.. avec plus d’un mois de retard. Que ceux qui ne s’intéressent pas aux jeux vidéos sautent ce post et passent directement au précédent ;)

Comme chaque année, une fois à proximité du Makuhari Messe où se déroule l’événement, on est accueilli par des affiches qui nous mettent dans l’ambiance… cette année c’est SNK qui a sorti les gros sous pour faire la promotion de son King of Fighters XII (épisode qui marque un tournant graphique dans la série.. il est effectivement somptueux).

 

Une fois à l’intérieur, cela se confirme… SNK a vraiment mis TOUS les atouts de son côté… (ce sera le seul défilé de wonderbras de ce post, alors profitez en bien ;D):

 

Et le succès était au rendez-vous: le temps d’attente nécessaire pour espérer toucher une borne se comptait en heure(s)..

 

Restons dans le jeu de baston en nous tournant cette fois-ci vers Capcom..

 

..mais non, pas ce stand là ! Ok, l’affiche est jolie.. mais l’autre au fond !

 

Voilà ! Street Fighter IV qui malgré le fait qu’il soit sorti en salle depuis maintenant quelques mois, ne désemplissait pas. Sûrement l’effet “je veux voir la jolie déco” ainsi que le plaisir de le tester en avant première sur console de salon.

 

Un peu plus loin (oui, j’aime les affiches aux couleurs chamarrées et chatoyantes :D ) “Tatsunoko vs Capcom” (trailer)… ben oui, quitte à avoir dépensé des millions pour développer le nouveau moteur 3D de SF4, autant le réutiliser… et je sens que ce n’est que le début…

 

Direction maintenant le stand Microsoft (Xbox 360) et ses tonalités pastels, légèrement fluorescentes et à l’ambiance irréelle..

 

..ces couleurs feutrées feraient presque penser qu’on est dans un cyber-café:

 

Un peu plus loin, Square Enix jetait en pâture aux fauves quelques vidéos (ou “faisait la charité aux mendiants”) de ses prochaines productions.. quand je pense qu’ensuite ils ont joué les pucelles effarouchées “oh ! de vilaines personnes ont “piraté” nos vidéos à l’appareil photo et les ont mises sur le net ! oh ! quelle honte ! où va le monde !” :

 

Sony de son côté se la jouait grandiose comme à son habitude:

 

Petit détour par le coin Konami dédié à Castlevania… voici une décoration qui fit plaisir au fan que je suis..

 

.. et encore je ne mets pas tout, il y avait également une grande quantité de concept-arts et de dessins qui étaient exposés ^^.

 

Petit intermède cosplay, entre deux halls…

 

Ici je reconnais bien l’héroïne de Mirror’s Edge, mais alors le gars… il me dit quelque chose pourtant… je suis sûr qu’il est super connu… je sens que je vais me faire taper dessus :D

 

Stand d’une société spécialisé dans le skinning et la création d’accessoires… collection automne-hiver pour vos DS ^^

 

Petite borne… destinée au dérouillage des genoux arthritiques !… :D

 

Cela fait plaisir de voir que même en 2008 on fait encore la queue pour jouer à du Puzzle Bobble… bon ok, il n’y a que 5~10 minutes d’attente par opposition aux 2h de King of Fighters XII…

 

Retour du côté de Capcom, et plus particulièrement de Phoenix Wright, avec cette magnifique reconstitution du bureau de Hunter. Si vous êtes fan du jeu, je vous conseille de zoomer et de comparer la pièce avec l’”original” que l’on peut voir sur l’écran en haut à gauche… et je ne vous parle pas du temps d’attente c’est indécent… 1h30 quand j’y suis passé!

 

Nouveau crochet du côté de Square Enix, avec cette collection de “Final Fantasy Potions“, série limitée.

 

Ne me demandez pas qui c’est, je n’en sais rien, je les trouvais juste funs ^^…

 

Un rpg DS (de plus) va proposer de lancer des sorts en traçant des symboles sur l’écran tactile… rien de bien nouveau sous les tropiques de ce côté, par contre l’interprétation historico-artistique qui en est faite ici à l’aide de ce “vieux” livre de magie présentant ces symboles comme un héritage ancestral est -je trouve- très original:

 

Après recherche, je viens de réaliser que c’est le fameux jeu que nous concocte le studio Ghibli avec Level 5 ! Et un nouveau vecteur de diffusion pour eux !.. je comprend mieux maintenant le côté artistique de cette “goodie” :D ! Le jeu s’appellera “Ninokuni: the another world”. Je vous laisse découvrir cette page qui en parle, et sinon vous savez déjà comment trouver plus d’infos.

Néanmoins, au vu de cette autre photo et des infos que je viens de récolter, il est à penser qu’il sera vendu packagé avec le livre, ce qui sera une raison de plus de l’acheter et non de le pirater… plus de compagnies devraient avoir ce réflexe “élément additionnel dans la boîte”:

Little Big Planet était également là, et bien visible… vive les Sackboys !

 

Statue d’un personnage d’Hokuto no Ken… des plus imposantes !

 

Enfin pour finir direction la boutique Nintendo, qui a tout compris au buisness… pas de stand officiel donc des dépenses en moins, mais une boutique pour en gagner… je retire ce que j’ai dit, je n’avais pas vu les Sonics en bas… mais 95% des produits sont quand même estampillés Nintendo…

 

 

 

Et encore des pochettes DS… :D ^^

 

A part ça, saviez-vous que les sentais EXISTENT VRAIMENT !?…

 

Amusement Machine show

Lundi 22 Septembre 2008

Ce week-end, je suis allé à l’AM-show, aka “Amusement Machine show”, c’est à dire le salon des machines d’arcade: jeux vidéos (de tir, de baston, de course, musicaux, etc.)… ainsi que machines à sous, pachinkos et autres bornes qui n’ont de “jeu” que le nom.

Alors, à l’AM-show, il y avait des papas qui attendaient que leur enfant ait fini de jouer…

DSCN5627.JPG

…et des enfants qui attendaient que leur papa ait fini de jouer:

DSCN5666.JPG

…des petites soeurs qui regardaient jouer leur grande… (à un jeu génial d’ailleurs , et que l’on trouve gratuitement dans beaucoup de salles en ce moment, et qui consiste à appuyer le plus de fois possible en 10 secondes sur un gros bouton. Croyez le si vous le voulez, mais la moyenne pour un “gamer” moyen est de 80~120, c’est à dire environ 10 pressions par seconde !!! Et le record de la salle dans laquelle j’ai vu cette borne la première fois était dans les 150 !… Pour l’anecdote, ceci est une “borne” crée par Taito pour les 30 ans de Space Invaders)

DSCN5672.JPG

L’AM show, c’était aussi, à l’instar du Tokyo Game Show (et du Motor Car Show, et du Scarabé Vert à Pois Rouge et Rayures Jaunes show aussi je pense) des tonnes de photographes lubriques avides de cosplay/idoles à moitié dénudées…

Des photographes…

DSCN5661.JPG

…une cible:

DSCN5662.JPG

Plein de photographes…

DSCN5669.JPG

…des cibles:

DSCN5667.JPG

Mais l’AM show, c’était aussi des femmes d’âge mûr bien sur elles, qui trouvent que Terry Bogard en jette un max sur l’affiche:

DSCN5664.JPG

ou de -presque- grand-pères (cheveux blancs au premier plan) qui regardent avec curiosité (et peut être un peu d’envie ?..) les jeunes sur Tatsunoko vs Capcom :

DSCN5685.JPG

Comme nous en sommes -à peu près- au milieu de ce post, je vais parler de ce que j’ai adoré avant de reprendre mon énumération. Donc ce que j’ai préféré dans ce salon, ce fut ça:

DSCN5629.JPG

Non non, ce ne sont pas des friandises (encore que… d’une certaine manière…), regardez de plus près:

DSCN5630.JPG

Eh oui ! des boutons de bornes ! Des armées, des pléthores, des trouzaines de boutons d’arcade, un défilé de boutons comme des soldats à la parade…

DSCN5631.JPG

Le salon étant (en plus du grand public) bien évidemment destiné aux professionels et aux amateurs éclairés (dont certains hébergent des bornes chez eux) il n’était pas surprenant de trouver ce genre d’articles.

DSCN5637.JPG

Un pur fantasme de gamer-bricoleur… Pour qui sait un peu manier le fer à souder, tout ce matériel avec sa débauche de couleurs donne envie de ressortir ses sacs de rebuts électroniques et de branchements en tout genre pour se créer SA manette de jeu usb basée sur une vraie manette d’arcade, qui cliquette à la perfection et répond au quart de tour… ou bien encore des robots télécommandés, des interrupteurs de lampe de salon bien rétro-kitsch (cf. les énormes boutons à la Pop’n Music ci-dessus)… ou bien encore d’autres interrupteurs nécessitant d’entrer une certaine séquence de boutons pour s’allumer, à la manière d’un code d’entrée (oui, je sais, j’ai des idées tordues, et c’est bien dommage que mon sac de bricolage électronique se trouve en France :D ).

DSCN5633.JPG

Ici on atteint le sommet de la personnalisation: les boules en bacs ci-dessous sont des boules de joysticks:

DSCN5636.JPG

DSCN5634.JPG

Sinon, pour ceux qui ont tout cassé, il y a ça :D :

DSCN5659.JPG

Bon reprenons l’énumération… il y avait donc aussi des jeux:

DSCN5674.JPG

DSCN5676.JPG

Et de longues files pour ceux qui souhaitaient y parvenir. Ici 45 minutes pour accéder à des UFO-catchers (les attrape-nigauds où on dirige une pince pour tenter d’attraper des peluches ou des porte-clefs que l’on trouve presque au même prix dans un magasin à côté, mais qui sont très très en vogue ici au Japon… et comme lors de ce salon les parties étaient gratuites, et que je pense qu’après 45 min d’attente le staff ne vous laissait pas repartir sans un petit quelque chose, ca peut se comprendre ^^…)

DSCN5644.JPG

Naturellement il y avait aussi des écrans et panneaux géants (et King of Fighters XII jouable, soit dit en passant)…

DSCN5683.JPG

DSCN5663.JPG

DSCN5689.JPG

Il y avait également du Dragon Ball, increvable:

DSCN5686.JPG

DSCN5687.JPG

DSCN5692.JPG

Et enfin, un peu de n’importe quoi… du Lamu chan, certainement pour la promotion d’une quelconque machine à sous à son effigie:

DSCN5646.JPG

Et des cadenas ultra girlie…

DSCN5648.JPG

Et en rentrant, nous (moi et Haroldg) sommes passés par l’un des 7 Carrefour japonais qui se trouvait à proximité, et où nous sommes tombés sur LA promotion du siècle ! Transformez vous en français pure souche grâce à ce set complet pour seulement 1000 yens (6,5€) !… je vous laisse vous délecter du contenu du sac…

DSCN5697.JPG

… un assortiment de fromages, une baguette, et une bouteille de gros rouge… ils n’ont oublié que le béret :D ! (je me moque, mais gentillement naturellement comme la plupart du temps sur ce blog: aucun “super” dans le monde ne peut faire mieux lorsqu’il sagit de vendre un pays ou une culture… les symboles sont et seront toujours ce qui se vend le mieux ;) ).

TGS 2007 (aka Tokyo Game Show 2007)

Mercredi 26 Septembre 2007

Pour ceux qui ont loupé les épisodes précédents, le Tokyo Game Show c’est…

Beaucoup de monde… j’étais pourtant dans ce que je croyais être les “premiers” arrivés, une heure et quelque avant l’ouverture, mais en fait si j’étais en début de queue, c’est que les gestionnaires de flux (le staff de sécurité et d’orientation) avaient déjà envoyés les premiers kilomètres de files d’attente faire un petit tour de hangar pour patienter et ne pas trop saturer la zone d’arrivée. Ce fut bientôt le tour de la mienne (de file d’attente) de se voir offrir un petit tour de dérouillage de jambe… ah le plaisir de voir que la porte d’entrée est à quelques mètres de soi à droite, et qu’on t’envoie à gauche…au début on se dit… “non, ils ne vont pas nous faire faire le tour, ils nous orientent juste vers une autre entrée“… au bout de 5 minutes de marche, on se met à douter, au bout de 10 on n’a plus beaucoup d’espoir, et au bout de 15… on est résigné:

HPIM2284.JPG

Au final, on n’a pas fait le tour complet mais à très peu de choses près. Tellement près que s’en fut presque frustrant, après s’être habitué à l’idée :D .

Donc comme je disais, beaucoup de monde:

HPIM2322.JPG

HPIM2323.JPG

Et pour se faire une idée de la taille, j’ai mis en rouge sur la plan la partie présentée sur les deux photos précédentes:

map2.jpg

Comme chaque année on a droit aux hôtesses court-vêtues et à leur défilé de wonderbras:

HPIM2402.JPG

HPIM2404.JPG

Et surtout (beaucoup plus drôle !) aux photographes qui les shootent avec des engins de guerre et que je ne me lasse pas d’immortaliser tellement je les trouve ridicules (alors que les photographes qui prennent les jeux se comptent presque sur les doigts d’une main (enfin bon, j’exagère un peu, il y en a aussi, mais comme les photos de ces derniers sont théoriquement prohibées (pendant qu’un staff interpelle quelqu’un qui en prend une (et qui de toute façon ne comprend pas forcément ce qu’on lui dit) 10 autres en prennent derrière, dont la moitié s’étaient faite interpeller avant mais voient que le gars est parti))). Enfin bon, revenons en à notre TPS (Tokyo Peep Show):

HPIM2293.JPG

Si si !! C’est bien une hôtesse autour de laquelle ils sont tous agglutinés !

HPIM2294.JPG

Dommage qu’elle soit si floue… il me faudrait un pied, à moi aussi, pour prendre de meilleures photos de bimbos-maniaques :D

HPIM2371.JPG

HPIM2310.JPG

Naturellement, le Tokyo Game Show, c’est aussi:

… des écrans géants:

HPIM2411.JPG

… des shows débiles:

HPIM2325.JPG

… des écrans moins géants:

HPIM2407.JPG

…R2D2 et 6PO qui se la jouent encore et encore (ce sont je crois, les hôtes les plus récurrents chaque année):

HPIM2288.JPG

… des conférences ou projections passionnantes:

HPIM2343.JPG

… des queues de parfois plus de 2 heures (moyenne de 40min/1h) pour pouvoir jouer 5 minutes à un jeu:

HPIM2329.JPG

… des cosplayers:

HPIM2330.JPG

HPIM2413.JPG

HPIM2415.JPG

HPIM2417.JPG

HPIM2420.JPG

whaa… Chun-Li et Sakura ensemble !

HPIM2421.JPG

… et puis enfin…… tan-tan-tan !… des jeux (et des joueurs :D ) !

HPIM2374.JPG

HPIM2375.JPG

HPIM2307.JPG

… et leur lot de gadgets plus ou moins improbables…

Bon, le fauteuil vibromass.. de massa.. qui fait on ne sait trop quoi, passe encore:

HPIM2302.JPG

Les lunettes de plongeon dans un monde virtuel avec capteurs de mouvement passe aussi (c’est même l’une des grandes voies d’avenir du jeu vidéo):

HPIM2304.JPG 

… par contre j’ai de sérieux doutes sur le taux de pénétration du simulateur de vol de balais de sorcière dans les foyers :D :

HPIM2312.JPG

(ps: ne pas prendre tout ce que je dis au premier degré… je sais bien que ce n’est pas l’objectif de cet éditeur / constructeur ;) )

Sinon parmi les choses qui m’ont marquées cette année, et assez grand public pour être diffusées sur ce blog, je retiendrais déjà ce département (d’une société de packaging) spécialisé dans le skinnage (autocollants) de produits plutôt électroniques:

HPIM2300.JPG

HPIM2298.JPG

HPIM2297.JPG

…une maquette à la stature plus qu’imposante: 

HPIM2319.JPG

Et… ahhh !! les fourbes ! les lâches ! les traîtres ! Cela fait déjà plus d’un an que je réfléchis à un concept de shoot them up en tour par tour, et voilà qu’ils l’ont fait et ont lancé l’idée avant moi ! R-Type Tactics. Comme quoi, quand une idée est dans l’air du temps…

HPIM2424.JPG

Allez, je termine rapidement (car il se fait tard) par un mot sur les dix kilos de paperasses et de cadeaux ramassés cette année. Tout d’abord un point noir (:D comme quoi on peut s’indigner de n’importe quoi) cette année était la forte pénurie de sacs promotionnels pour entasser tout le fourbi que l’on glane ou que l’on se fait refiler au cours de ses pérégrinations entre les stands. Alors que les années précédentes on en avait tellement qu’on ne savait quoi en faire, cette année tout le monde avait le même… et je me suis même fait arrêter par des foreigners qui m’ont demandé où je l’avais trouvé… un comble o.O.

HPIM2475.JPG

Dans tout ce barda (qui pèse sur l’épaule au retour) j’ai rapporté tous les habituels papiers (qu’il va falloir des semaines pour dépiauter), autocollants, straps, portes clés, pochettes en plastiques A4, blocs notes, nettoyeurs d’écrans, bonbons, stylos, bracelets, cds, dvds, éventails, etc. La palme (double cette année) du cadeau original revient à un Rubix-Cube ainsi qu’à une serviette de bain. 

HPIM2473.JPG

Dernier mot pour dire que si vous vous demandez ce qui m’a plus sérieusement (et moins grand public) marqué cette année, je dirais en vrac: 1. La présence de plus en plus importante des keitais (tel. portables) dans le monde du jeu, avec des tentatives de nouvelles interfaces à l’image de la DS (comme la caméra qui détecte les mouvements pour un jeu de course à pied ou de golf par exemple, ou encore les fonctionnalités de jeu en duel par infrarouge entre plusieurs keitais). 2. Le jeu Little Big Planet sur PS3 qui déchire tout. 3. Que la DS ne risque pas de pérécliter de sitôt et est bien au contraire encore en phase ascendente… mais où s’arrêtera t-elle ? La moitié des jeux (si ce n’est plus) sortent sur celle-ci et de plus en plus de studios de développement qui ne s’y étaient jamais mis débarquent dessus. 4. Que la console new gen reine des shoot them up semble bien être la 360… presque tous ceux que j’ai vu tourner étaient pour elle 5. Que Ragnarok II a vraiment l’air pas mal 6. Qu’Arin de Pangya s’est faite sévèrement aplatir pour la version 2 de Pangya sur Wii 7. Que mon cadeau préféré, les pochettes en plastique A4 pour ranger des papiers (skinnées naturellements) étaient présentes en quantité !

Sur ce je vous laisse… je pense que derrière mon ton un peu cynique et certains sarcasmes vous aurez compris que j’ADORE le Tokyo Game Show :)

PS: j’ai créé une catégorie TGS pour réunir mes reports, car c’est quand même le 3ème et peut-être pas le dernier ^^.

TGS 2006 (aka Tokyo Game Show 2006)

Mardi 26 Septembre 2006

Bon, petit post à propos du Tokyo Game Show où j’ai été samedi dernier, et que je n’aurais manqué pour -presque- rien au monde.

Qu’est-ce qu’un game show se demanderont certains d’entre vous, et bien en voici une explication en photo :

Donc, un game show, c’est ça :
HPIM0699.JPG

Et puis ça :
HPIM0698.JPG

ça :
HPIM0697.JPG

et encore ça :
HPIM0709.JPG

Certains n’ayant pas peur du ridicule (si si, c’est un flash) :
HPIM0711.JPG

Je vous laisse deviner la cible de leurs objectifs…
HPIM0728.JPG

Enfin bon, ce n’est pas que cela, heureusement, les bimbo-maniaques ne représentant pas -loin de là- la majorité des quelques dixaines de milliers de visiteurs qui se sont pressés à l’événement le temps d’un week end… mais on les remarque quand même beaucoup :) Ce qui me gène le plus c’est que les bimbos sus-citées sont normalement là pour distribuer de la paperasse, cd-roms et autres portes clés concernant les jeux dont elles font la promotion, et lorsque l’on est intéressé par ceux cis, cela relève parfois du parcours du combattant de réussir à les approcher étant donné le nombre de flashs crépitants constamment autour d’elles, surtout qu’au japon la photo est extrêmement respectée : les japonais s’arrêtant TOUJOURS dans la rue ou vous contourant lorsqu’ils voient que vous êtes en train de prendre une photo…

Revenons un peu en arrière, à l’entrée plus exactement. Comme vous pourrez le remarquer il a 2 queues : celle dans laquelle je suis, à droite, qui va dans le “bon sens” (l’entrée se trouvant quand même a encore environ un kilomètre de marche), et celle de gauche, qui s’en va un bon kilomètre derrière pour rejoindre ma queue.
HPIM0648.JPG

1/2h de marche plus tard, presque a l’entree. Ce passage me donnait la sensation d’entrer en prison :D
HPIM0652.JPG

Une de mes photos préférées ! Ce cher bomberman !
HPIM0671.JPG

Une infime partie du stand SEGA :
HPIM0663.JPG

HPIM0664.JPG

Et donc, comme le TGS est quand même (malgré les apparences) dédié au jeux, il est possible de s’essayer aux nouveautés qui sortiront d’ici quelques mois / années. Généralement cela se traduit (pour les jeux / consoles populaires) par une longue attente pour pouvoir toucher une manette pendant 5 minutes. Ici 30 minutes d’attente pour un jeu XBox 360.
HPIM0714.JPG

Ici 40 minutes… Certaines boîtes sont malines : si la plupart des goodies (sacs, porte-clés, manettes de jeux, pins, autocollants…) sont gratuites et en libre accès (enfin, comme indiqué ci dessus, il faut réussir à approcher les hôtesses..) il faut parfois jouer au jeu un temps donné pour avoir droit aux goodies.
HPIM0680.JPG

Une photo pour le plaisir des yeux :
HPIM0674.JPG

Celle la aussi d’ailleurs (oui, j’ai imité les bimbo-maniacs le temps d’une photo, il m’en fallait quand même au moins une ^^).
HPIM0685.JPG

Au détour d’un stand…
HPIM0718.JPG

Ils ont osé ! Le “jeu de la vie” multijoueur online :
HPIM0700.JPG

No comment…
HPIM0719.JPG

… parceque je suis vraiment très fatigué et vais de ce pas aller me coucher.

je comptais faire un petit mix des vidéos que j’ai tourné, faire des liens et tout ça, mais je suis vraiment trop dans le gaz, et demain grosse journée de préparation de départ… donc… à bientôt et en m’excusant pour cette fin un peu abrupte ^^.