Hole in one

Au Japon il y a comme qui dirait 3 sports nationaux: le baseball (n°1), le sumo (qui a pour défaut d’avoir des saisons assez courtes) et le golf. Il suffit d’allumer sa télé le dimanche pour s’en rendre compte ou encore de regarder les salarymen s’entraîner (discrètement) au swing avec leur parapluie sur les quais de métro, de compter le nombre de boutiques de sport de 5 étages entièrement consacrées à ce sport dans le pays ou bien le nombre de centre d’entraînements perchés sur les toits d’immeubles… les moyens de manquent pas !

C’est le sport par excellence des cadres supérieurs, des commerciaux, des patrons et autres chefs de section. Au-delà du divertissement avoir des bases est indispensable à toute personne ayant un peu d’ambition (bien sûr cela dépend quand même du domaine dans lequel vous avez de l’ambition).

Cette petite entrée en matière (il y aurait tant à dire) effectuée, regardez la publicité suivante qui est au cÅ“ur du sujet d’aujourd’hui :

hio.jpg

Après avoir vu cette pub je demandai à Tomoko de me confirmer les dires de celle-ci… et c’est 100% vrai. Elle me raconta d’ailleurs que lorsqu’elle était petite, son père en avait effectué deux… et qu’à chaque fois c’était une mauvaise nouvelle pour la famille ! Aussi embêtant (financièrement et en paperasse) qu’un accident de voiture !

La facture moyenne tourne dans les 100.000 ~ 500.000 yens suivant le status social de ses partenaires… mais heureusement la société a tout prévu ! Il existe des assurances hole-in-one !… auxquelles tout golfeur un tant soit peu sérieux se doit donc de souscrire s’il ne veut pas risquer des ennuis plus gros que de la paperasse à remplir, des invitations à envoyer, des cadeaux à choisir et des sorties au restaurant à organiser.

Au début je me demandais si à l’instar des assurances auto, on vous demandait votre niveau de jeu à l’entrée pour vous faire payer une cotisation relative au risque:

Mr Woods… Tiger, c’est ça ? Je crains que notre compagnie ne soit pas en mesure de vous assurer.

Mais après recherche il semblerait qu’elles soient forfaitaires.

Si cela vous amuse vous pouvez aller lire une expérience personelle ici, et je vous quitte sur une deuxième publicité hilarante autour de la thématique du golf au Japon :D :

golf2.jpg

2 Responses to “Hole in one”

  1. Rinrin Says:

    Je n’étais pas du tout au courant de cette anecdote golfique nippone ! c’est assez amusant comme concept :)

    En tout cas, ça m’encourage à ne pas me mettre au golf :D

  2. naxat Says:

    J’aime beaucoup la 2e pub : ce mélange de balai dans le fondement et le swing final qui claque est mortel je trouve :D

Leave a Reply