Kyoto suite: Fushimi Inari-taisha… “au cÅ“ur du tourisme”

oups… j’ai laissé s’écouler une semaine sans poster… comme le temps passe vite!

Reprenons donc mes aventures à Kyoto, plus précisément au sanctuaire dit des “1000 toriis”… lieu incontournable du tourisme Kyotoïte, où sont régulièrement tournés scènes de films, dramas (séries télévisées) et autres publicités.

DSCN3566.JPG

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un torii? C’est une arche, ou plutôt une porte que l’on trouve à l’entrée des sanctuaires shinto et qui symbolise le passage du lieu commun à un lieu sacré. Le passage d’un torii est censé faire éprouver les mêmes sensations que lorsqu’on passe la porte d’une église: on se sent entrer dans un lieu saint.

DSCN3579.JPG

Bon, il faut avouer que quand -comme sur ma première photo- un policier est là à faire la circulation pour faire entrer et sortir les voitures du parking, la notion de sacré est difficile à ressentir (à l’exception de celle du “touriste sacré”..). On a plutôt l’impression d’entrer dans un musée.

DSCN3578.JPG

Revenons à mes toriis… en plus de marquer l’entrée du monde sacré, il est de coutume pour les (relativement grosses) entreprises (qui tournent bien) d’offrir un torii aux divinitées pour les remercier. Telle est donc la finalité du sanctuaire Fushimi Inari-taisha: “accueillir” les toriis offerts.

Quelques photos de l’entrée avant de passer aux toriis:

DSCN3577.JPG

DSCN3576.JPG

Ce sanctuaire shinto est à la base dédié à l’esprit du riz (Inari) qui est symbolisé par le renard, son messager et gardien: 

DSCN3574.JPG

Après une légère grimpette, la “voie des toriis” s’ouvre enfin devant nous:

DSCN3584.JPG 

Je vous laisse admirer:

DSCN3595.JPG

Pour l’anecdote, torii se prononce de la même manière qu’oiseau (tori). Comme personne ne sait exactement d’où vient le nom de ces portes, de nombreuses théories ont court, généralement à base d’oiseaux… soit les oiseaux soient les messagers des dieux, soit… ils aiment simplement se reposer dessus… ou un peu des deux :D

DSCN3594.JPG

Parfois des bouffées katas me prennent:

DSCN3592.JPG

On retrouve nos deux renards..

DSCN3598.JPG

Les toriis ne sont pas toujours aussi serrés les uns des autres:

DSCN3607.JPG

Enfin, maintenant que vous les connaissez “à l’endroit” les voici “à l’envers”:

DSCN35961.JPG

Avec une certaine désillusion au programme des âmes fraiches avides de légendes, car les noms inscrits sur les toriis…

DSCN3599.JPG

…sont simplement le nom des compagnies (ou des familles) qui les ont offertes :D .

DSCN3596.JPG

Bon, je vous laisse sur cette petite montée (enfin descente, si vous avez bien suivi ;) ):

DSCN3603.JPG

Leave a Reply