Pêcheurs en boîte

Aujourd’hui (une fois n’est pas coutume) je vous présente un coin que je trouve tout à fait glauque…

En plein cÅ“ur de Tokyo (à Suidobashi) entre des buildings, un parc d’attraction (Tokyo Dome) et une ligne de chemin de fer, se trouve un centre pour pêcheurs du dimanche en mal de sensations qui ne peuvent s’éloigner du centre-ville… je vous laisse vous extasier devant toute la bucolie émanant de ce lieu:

DSCN6301.JPG

Les gens payent pour s’entasser sur des cageots en plastiques, entre des trains qui s’arrêtent et des voitures qui passent pour avoir le plaisir de pêcher des poissons qui ont certainement été transportés ici par la main de l’homme… et avoir le bonheur de repayer à la sortie en fonction de la fructuosité de ses exploits.

DSCN6298.JPG

Et encore, j’ai pris ces photos un jour où il faisait beau.. je ne vous raconte pas l’ambiance quand il fait gris et moche.

DSCN6300.JPG

Mes pensées à propos des clients vont de “pauvres hères !” à “mais qu’est-ce qu’ils peuvent bien y trouver ?”. Le fait que je n’ai aucun penchant pour la pêche n’aide pas (j’aime manger du poisson, mais je n’arrive pas à comprendre le plaisir -ou même la simple neutralité- que l’on peut éprouver à voir un être vivant étouffer sous ses yeux de la même manière que si on nous fourrais à nous, la tête sous l’eau de force, même si j’imagine que certains pêcheurs à bonne âme abrègent leurs souffrances).

DSCN6299.JPG

Finissons sur une note plus légère, dans la série ca ne fait rire que moi… en tant que français(e), vous auriez vraiment envie de leur confier votre argent :D ?

SA350048.JPG

3 Responses to “Pêcheurs en boîte”

  1. Maria Says:

    Ahahah. Peut-être que c’est inspiré des ponts avec des dresseurs-pêcheurs qui t’attendent par dizaines, dans Pokémon. En effet, c’est glauque…

  2. Ikkakujuu no Ryuji Says:

    Ca me rappelle quelque chose….
    Tu n’aurais pas fait un p’tit tour du cote de l’Institut par hasard ?

  3. dtbforshare_nospam_ Says:

    Maria > Oui, ca fait vraiment “usine”.

    Ikkakujuu > J’y passe de temps en temps, que ce soit pour aller à l’Institut ou à Akiba.. en l’occurence là je rentrais à pieds avec un pote, d’Akiba je crois (c’était il y a un certain temps déjà).

Leave a Reply